C’est toujours la même chose : quand on se couche tard, on se lève rarement tôt. J’avais besoin d’une bonne nuit de sommeil, et je l’ai eut. Mon cerveau continue à me fournir en rêve un peu hallucinant. Cette nuit, j’étais donc Frodon, qui s’en allait détruire l’anneau unique. Rien de bien original, si ce n’est qu’au lieu d’être le riche héritier de Bilbon, j’étais un designer graphique freelancer. Je vous laisse imaginer la galère d’expliquer à mes clients que la destruction de l’anneau occupait 150% de mon temps, et que leurs projets devaient donc attendre un peu. Ouf ! Pourvu que les rêves durent encore. J’adore rêver, et ça fait un moment que ça ne m’était pas arrivé. En tout cas, que je ne m’en étais pas rappelé !