En même temps que ma passe annuelle, j’ai le droit à un petit journal d’information sur le parc. J’ai déjà mon guide Lonely Planet qui, en l’occurrence, déborde vraiment d’informations, mais le journal me donne quelques infos complémentaires. J’apprends, par exemple, qu’il n’y a plus de passes disponibles pour Half Dome. Je ne pourrais pas le faire demain. Je ne le ferais pas aujourd’hui non plus. Une autre fois ? Peut être… en même temps, je n’ai toujours pas de nouvelles de Laura… je voulais être à San Francisco samedi ou dimanche pour la voir, mais sans nouvelle d’elle, ça va être dur à gérer. Et puis j’ai très clairement planifié une pause à Chicago sur le chemin du retour. Je pourrais toujours la voir là bas. Je ne sais pas comment j’arrive à me débrouiller pour être toujours un peu pressé par le temps, pour toujours essayer de tout faire à la course, alors que ce n’est pas du tout mon but. J’avais en tête l’idée de prendre ça relaxe après Burning Man, et je retombe à nouveau dans le même rythme, celui d’avoir toujours un rendez-vous un peu plus tard. Et si j’arrêtais ? Si je prenais -enfin- ça relaxe. Depuis le temps que je le dis ! Changement de programme numéro 4832 donc. Je resterais à Yosemite aussi longtemps que j’en aurais envie. Je verrais Laura à Chicago, et je ferais un petit tour pour voir Jane à San Francisco quand je serais tanné de monter des montagnes. Or il se trouve que des montagnes, dans le coin, ça ne manque pas ! La décision prise, je me sens beaucoup mieux.