Juste avant d’entrer dans Wawa, la route se sépare, et on quitte la route principale. Juste avant d’entrer dans Wawa, j’avais vu deux autostoppeurs qui attendaient patiemment. J’avais hésité, mais finalement, j’avais tourné à droite pour entrer en ville, me disant que d’autres personnes les prendrais. Je ne pensais pas ressortir par le même chemin. Puisqu’ils sont encore là, je ne vois aucune raison de ne pas les prendre. Un gars, une fille, deux sacs à dos, deux guitares. Ça commence à être bien rempli, mais Pourquoi Pas ? est capable d’en prendre ! Je fais rentrer tout ce petit monde, et on reprend la route. Lui est d’Hawaï, elle de l’Orégon. Ils sont tout les deux musiciens, en tournée au Canada. Ils ont commencé à Montréal il y a deux semaines, et reviennent jusqu’à Vancouver Island. Ils ont organisé une vraie tournée, avec des soirées réservées un peu partout sur la route. Ils ont tout calculé pour pouvoir faire ça en stop. Je savais pas que c’était possible. Que l’on pouvait faire une tournée transcanadienne en stop. Il faut croire que oui ! Ça leur a quand même pris 3-4 mois pour planifier tout ça. L’idée me plaît énormément. Comme Kate est de l’Orégon, et que ça fait parti de mon programme, elle s’attaque à m’écrire une liste des choses à faire absolument là bas. Je l’en remercie sincèrement. Quand je lui dis que j’aime la nourriture, elle me dit que je n’ai pas le choix de m’arrêter à Portland. Quand j’ajoute que je suis un fan de microbrasserie, elle me dit que Portland est la ville au monde avec le plus (oui, bon, « le plus du monde », « le plus au monde », tout ça tout ça, c’est même plus une habitude rendu là) de microbrasseries. Je la regarde sceptique. Vingt quatre ? Ah ouais, quand même. Note pour moi même : à deux micro-brasseries par jour, prévoir douze jours à Portland. Ouf ça va être dur !