Pourquoi Vancouver ?

La principale raison pourrait facilement être expliquée en citant Bilbo (oui oui, Bilbo, comme dans le seigneur des anneaux) : « les montagnes Frodon, je veux revoir les montagnes ». Oui… les montagnes me manquent. Ayant toujours eut les Alpes à la limite de mon horizon durant mon enfance, les ayant eut tout autour de moi quand je vivais à Grenoble, c’est assurément la chose qui me manque le plus à Montréal. La petite bosse que l’on appelle affectueusement « la Montagne » est bien mignonne, et j’ai grand plaisir à m’y balader, mais elle n’en reste pas moins une simple bosse.

Des montagnes, il y’en a quand même un peu partout. Mais il me semblait logique de profiter du fait que j’habite au Québec pour me décider enfin à découvrir le Canada. Et la situation de Vancouver me fascine. Entre la mer et la montagne, parmi les trois villes les plus agréables à vivre au monde selon de nombreuses études, il fallait quand même que j’aille y faire un tour. Évidemment, à partir du moment où la décision est prise sur la destination et que l’on commence à approfondir la question, on découvre ces mille et uns autres arguments qui nous font dire « j’avais tellement raison » !

Leave a Reply

FireStats icon Powered by FireStats