J1-Minuit, deuxième prise : je n’ai pas vu Vancouver

Aterrissage de nuit, loin des hublots. Traversée rapide en taxi. Les rues s’enchaînent et se ressemblent. Le sommet d’une descente me permet de voir relativement loin. Je distingue ainsi les hauts immeubles qui forment la skyline du centre ville. Évidemment, je ne vois pas les montagnes. Le taxi s’arrête devant une maison. C’est ici. Il repart, me laissant seul avec mon tas de bagages. Il est 23h. Je frappe à la porte d’une maison que je ne connais pas. La porte s’ouvre. Oui, c’est bien là. Je suis rassuré. Le ciel semblait un peu couvert, et j’imaginais bien l’erreur d’adresse immédiatement suivie d’une averse. Mais c’est bien Ryana qui ouvre. Elle est très sympathique et accueillante. On discute un peu, mais j’ai quand même hâte d’aller me coucher. En fait, non. J’ai hâte de me réveiller, et de savoir enfin oû je suis.

Il est minuit une deuxième fois.

Leave a Reply

FireStats icon Powered by FireStats