Rue du Pourquoi Pas



Parce qu’il y a toujours une route qui, quelque part, m’attend.
Carnets de route, photos de voyages, et pensées vagabondes.

Aucun ! Je ne comprends pas l’intérêt. C’est le dernier truc à la mode. Il faut l’avoir fait dans sa « to do list before dying » (ça aussi c’est à la mode). Le seul intérêt d’un tour du monde, c’est d’avancer toujours dans la même direction. De ne jamais faire demi tour. Pourquoi pas, après tout… mais ce qui me dérange, c’est que maintenant c’est quelque chose à faire absolument. Tu es un voyageur « in » si tu fais parti du club très select des tourdumondistes.

Si les gens prenaient leur temps pour le faire, pourquoi pas ! Si c’est un projet réfléchit et sensé avec un objectif précis en arrière, go for it ! Mais si le but est juste de faire cinq continents, 42 pays et le tour du globe en moins d’une année, désolé mais là ça n’est pas mon truc.

Alors peut être qu’un jour je franchirais la ligne de changement de date. L’idée me plait. Mais ça sera parce que mon chemin me fera passé par là. Parce que le vent aura longtemps soufflé dans la même direction. Pas pour dire « hey, j’ai fait le tour du monde ».

Laisser un commentaire