Rue du Pourquoi Pas



Parce qu’il y a toujours une route qui, quelque part, m’attend.
Carnets de route, photos de voyages, et pensées vagabondes.

Écrit par : Sébastien ChionNovember 1st, 2009

Il est midi quand nous arrivons à Nashville. Le nom est mythique. Je le connaissais, je savais que ça existait, je savais que c’était important. « Capitale Mondiale de la musique country ». Ah… ouais… évidemment… dans ce contexte, on approche la ville à la blague, on rigole bien, on se fait avoir en beauté. A 8h du matin, j’ai envoyé quelques tentatives inespérés pour être hébergé à Nashville le soir même. A midi, Steven a répondu positivement. Il est même prêt à nous faire visiter la ville. Comme il dit, c’est tout petit. On embarque dans sa voiture, on visite tout. Y compris la rue de la musique. Oui, la rue où se trouvent les studios où tout les grands de ce monde viennent enregistrer leurs albums. Les Beattles, dans mes souvenirs, ne font pas dans la musique country ! Je commence à comprendre l’attrape.

IMG_4730.jpg IMG_4733.jpg IMG_4734.jpg IMG_4739.jpg IMG_4727.jpg IMG_4725.jpg IMG_4740.jpg IMG_4746.jpg IMG_4764.jpg IMG_4784.jpg IMG_4787.jpg IMG_4807.jpg IMG_4820.jpg IMG_4834.jpg IMG_4837.jpg IMG_4840.jpg IMG_4853.jpg IMG_4786.jpg IMG_4785.jpg

Quand il nous parle des festivals qui se tiennent en été, il est pratiquement trop tard. La partie est terminée quand on se promène dans les rues le soir. Musique live, tout les soirs, dans tout les bars. Pour tous les styles, pour tous les goûts, je n’en reviens tout simplement pas. Coup de grâce : ce bar, avec ces 60 bières pression, son catalogue de 200 bières et sa carte de fidélité : si vous arrivez à toutes les essayer (prenez le temps que vous voulez) vous gagnez une récompense de 500 $, et votre nom dans une assiette collée au plafond. Ouf ! Ça va être dur quand même : Nashville, ça fait loin de Montréal.

J’ajouterais une soirée tranquille au BB King, des bâtiments plutôt jolis, un ciel bleu magnifique, un stade en folie, un pont piéton pour admirer la ville… vous savez où je m’en viens ? « c’est sûr que je reviendrais ». Flûte et zut ! J’ai tout simplement adoré le feeling de cette ville !

_MG_4854.jpg _MG_4856.jpg _MG_4861.jpg _MG_4862.jpg _MG_4899.jpg _MG_4909.jpg _MG_4910.jpg IMG_4898.jpgIMG_4895.jpg IMG_4896.jpg IMG_4889.jpg IMG_4853_2.jpg

BB Kings

Le BB King, non seulement c’est célèbre, mais en plus c’est fameux. On y a magnifiquement bien mangé, et on y a très bien bu également.

Pour la petite anecdote, la majorité est à 21 ans aux États Unis. Âge que Laurence n’a pas encore. Au moment de commander les alcools, le serveur nous a donc demandé nos cartes d’identités, que nous avons tous présenté dans un parfait ensemble. Le serveur s’est donc retrouvé avec une carte d’identité américaine, un passeport français, un permis de conduire québécois et une carte d’assurance maladie du Québec. Devant tant de variété, il a tout simplement oublié de vérifier la dernière date de naissance. Celle de Laurence. Qui a donc pu boire avec nous, sans le moindre soucis.

_MG_4926.jpg _MG_4960.jpg _MG_4965.jpg _MG_4966.jpg _MG_4968.jpg _MG_4969.jpg

pano_bb.jpg

 

Laisser un commentaire