Rue du Pourquoi Pas



Parce qu’il y a toujours une route qui, quelque part, m’attend.
Carnets de route, photos de voyages, et pensées vagabondes.

Écrit par : Sébastien ChionJanuary 9th, 2013
  • C’est ce qui m’a fait réaliser que j’étais arrivé en République Tchèque. La moitié des lettres sur les panneaux m’étaient rendues inconnues. Elles comportaient des accents un peu partout ; des accents que je ne connaissais pas, sur des lettres qui, à ma connaissance, ne pouvaient pas en avoir.

    C’est devenu particulièrement flagrant quand je suis sorti du train, et que j’ai commencé à marcher dans la gare, puis à me promener en ville. J’aimais les sons que j’entendais autour de moi. Le tchèque est une langue que je trouve très douce. Assez liquide dans l’impression qu’elle laisse. Assez imperméable, aussi, dans la compréhension que j’en ai.

    Pourtant, après quelques jours à regarder, à lire, et à essayer de comprendre, il y a ces choses que l’on finit par relever. Par exemple, j’ai tout de suite appris à dire “ne marchez pas sur la pelouse”.

    Par la suite, d’autres mots sont venus enrichir mon vocabulaire. C’est l’un des avantages de la ville pour explorer une langue. Certains mots ressortent très régulièrement. Le premier mot que j’ai pu deviner était “namesti” (place) qui se retrouve dans le nom de nombreuses stations de métro. Et puis Marie m’a appris “dekye” (merci) et “dobri den” (bonjour). J’ai repéré “Pozor” (attention) à chaque fois que je voulais traverser une ligne de tram. Sans oublier l’immanquable “Pivo” (bière). “pristi stanice” (prochaine station) et “vystup” (sortie) se retrouvent assez souvent dans le métro. Ma mémoire n’est pas très bonne pour ce genre d’exercice ; mais je me rends bien compte de l’intérêt de l’immersion quand on essaie d’apprendre une langue. D’avoir tout ces mots, tout ces sons autour est vraiment très inspirant.

    Et puis il y a “Andel” (ange, se prononce “handiel”). J’aime la façon dont ce mot sonne. Il est très doux. J’en ai discuté avec Marie. « Certains mots sonnent comme leur signification ». Elle a raison. Je trouve qu’il y a quelque chose de très angélique dans “Andel”.

    2 commentaires

    1. Commentaire de Kaly

      “Dobri den” en tchèque et “dober dan” en slovène, voilà un rapprochement facile à faire !

      J’ai juste tout oublié de mes trois mots de slovène ou de roumain. En slovène le C se prononce ts, et avec l’accent bizarre tch…

      Embrasse bien Marie et Béatrice de notre part, et continue bien. Tu as de la chance, tu fais du tourisme en plein hiver et la météo ne semble pas trop pourrie !

    2. Commentaire de Sébastien Chion

      Sont sympas et accueillants les slovènes… tu vas leur dire bonjour, ils te répondent en t’envoyant leur doberman. Ça fait envie.

    Laisser un commentaire

    -->
    Parce qu’il y a toujours une route, un chemin ou une sente qui, quelque part, m’attend, Rue du Pourquoi Pas ? rassemble carnets de route,
    photos de voyages, conseils et pensées vagabondes d’un photographe, musicien, écrivain, conteur et parfois graphiste. [En savoir plus]