Rue du Pourquoi Pas



Parce qu’il y a toujours une route qui, quelque part, m’attend.
Carnets de route, photos de voyages, et pensées vagabondes.

Écrit par : Sébastien ChionOctober 14th, 2015
  • Devil’s Millhopper State Park

    Nous avons continué vers le nord, et on a passé la nuit sur une aire d’autoroute, juste avant Gainesville. Pour pouvoir, dès le lendemain matin, aller visiter le Devil’s Millhopper State Park. Une rivière souterraine, un sol calcaire, la rivière qui creuse petit à petit par en dessous, le tout qui s’effondre, et hop, vous avez un magnifique trou dans le sol. Un petit lac qui se forme, des petites cascades, un microclimat, et plein de jolies belles choses. De quoi faire un joli parc, et une petite balade agréable. 

    Ichetucknee Springs State Park 

    Pas beaucoup plus loin, un autre parc. Un peu comme Blue Springs, le parc est installé là où beaucoup d’eau sort du sol. Mais plusieurs sources, cette fois. Dont deux, comme à Blue Springs, sont souterraines. On s’est donc posé, on a marché un peu, pas longtemps. Juste pour faire du repérage. Et juste après, on était dans l’eau. Froide. Très froide. Sans doute 20°

    Après avoir passé un moment à nager – petit moment de bonheur : avoir les lieux pour soit tout seul pendant un long moment et en profiter au maximum !, Laurie ayant préféré une autre source – nous nous sommes retrouvés pour une petite balade en forêt. Magnifique également.

    Et nous avons repris la route, d’une façon beaucoup plus naturelle pour moi : vers l’ouest ! Avec, évidemment, le soleil couchant dans les yeux !

    Florida Cavern State Park 

    Une autre aire de repos, une autre nuit sur la route, et un dernière arrêt en Floride le lendemain. Le seul State Park de Floride qui permet d’aller sous terre. Une grotte assez agréable. Plutôt petite, et pourtant richement fournie en concrétion. Et fidèle aux habitudes des grottes, complètement différentes de toutes les dernières que j’ai vues !

    Et pourquoi ne pas en profiter pour faire un tour dans les chemins environs et en profiter pour massacrer allègrement quelques moustiques, parce que ça faisait longtemps ?

    Et finalement, nous avons quitté la Floride. Après pas mal de route, un peu sur l’autoroute d’abord, puis en retournant sur la côte… et en le regrettant. L’endroit est aussi peuplé que la côte est… et il y a encore plus de trafic que d’habitude. Bref, on n’avance pas très vite et il n’y a pas grand chose à voir… on finit par arriver en Alabama, où c’est un peu plus joli, et où on en profite même pour passer cinq minutes à la plage. L’eau est froide. À peine 25. Décidément, le tourisme se fait de plus en plus difficile dans la région !

    La nuit tombée, on roule encore un long moment… pour s’arrêter sur la dernière aire d’autoroute avant notre prochaine étape. Demain, nous arrivons à la Nouvelle Orléans !

    Laisser un commentaire

    -->
    Parce qu’il y a toujours une route, un chemin ou une sente qui, quelque part, m’attend, Rue du Pourquoi Pas ? rassemble carnets de route,
    photos de voyages, conseils et pensées vagabondes d’un photographe, musicien, écrivain, conteur et parfois graphiste. [En savoir plus]