Tête en bas

Down under wandering. Archipelagoes to islands; beaches to deserts; mountains to cities.

Premières bières


Attaque de fatigue sur la fin du repas ; il est juste 20h. Je propose donc de marcher encore un peu, pour ne pas se coucher trop tôt. On en profite pour prendre les tarifs d’un des 8 439 salons de massage. Celui là à l’air un peu moins cher.

Dans un bar tout petit, avec un côté plus « authentique », il y a deux personnes qui jouent de la musique. On décide de s’offrir une autre bière. Après tout, à un euro la bière, difficile de dire non ! La musique est sympa, mais manque un peu d’authenticité : de Simon and Garfunkel à REM, ils connaissent les classiques qui plairont aux touristes. Comme dans toutes les autres places d’ailleurs. On a mangé en écoutant des chansons de Noël et du Céline Dion, et entendu du Beattles et autres joyeuseté sur le chemin du retour. Bienvenue dans un univers à touristes !

Et la bière, donc, parlons en ! Au restaurant, on a bu de la Bintang qui semble être la très grande classique des lieux (du genre que l’on retrouve sur les chandails dans les magasins de touristes). Légère, rafraichissante, désaltérante. On ne lui demande rien de plus, et ça tombe bien ; elle n’a pas grand chose d’autres à offrir.

Et puis on a bu une Storm. Une bière dite « Naturelle », définie comme une « Iron Stout ». Je ne savais pas que ça existait une « Iron Stout ». Mais si on m’avait dit que ça existait, j’aurais imaginé un goût exactement comme la Storm. Je ne saurais pas vous la décrire, si ce n’est par « Iron Stout ». Et c’est très bon !

Comments are closed.

FireStats icon Powered by FireStats