Tête en bas

Down under wandering. Archipelagoes to islands; beaches to deserts; mountains to cities.

Meilleurs ennemis


Il y a bien bien longtemps de cela, j’avais commencé à élaborer une théorie sur les chanteurs et les groupes de musique. Comme quoi ils allaient toujours par paire. Francis Cabrel et Jean Jacques Goldman, Louise Attaque et Noir Désir, Zazie et Pascal Obispo (je vous l’avais dit, ça date). Évidemment, chacun existe indépendamment, mais ils sont en même temps unis par un lien subtil. On les compare, on est fan de l’un ou de l’autre. Il y a une rivalité, très souvent amicale, qui fait parti de leurs images. Un peu comme s’ils avaient besoin de l’autre pour exister. Ou au moins, pour gagner en substance.

J’ai découvert au Québec que cette dualité se retrouvait à d’autres niveaux, notamment au niveau des villes. Il est fascinant de constater à quel point les villes d’Amérique du Nord fonctionne très souvent par paire. Souvent dans un même état/province. Québec et Montréal, bien évidemment. Calgary et Edmonton. Portland et Eugène dans l’Oregon. Vancouver et Seattle. À la fois si identiques et si différentes. Que serait Montréal sans Québec ? Question intéressante… qui n’est pas du tout mon propos.

À force d’écouter les gens ici, de m’attarder sur leur commentaires, sur les comparaisons qu’ils font, j’ai l’impression que Melbourne vient compléter Sydney. Sydney est festive alors que Melbourne me parait plus posée et plus culturelle. Les gens les comparent sans aucune hésitation, chacun y allant de sa préférence. Après tout, les deux agglomérations sont de tailles relativement similaires (4,4 millions pour Sydney, 4 millions pour Melbourne, ce qui en fait les deux plus grandes d’Australie), dans le même genre de climat, pas si éloignées géographiquement l’une de l’autre (à l’échelle Australienne évidemment).

Vous doutez, j’imagine, de la raison pour laquelle je parle de Melbourne. Après tout, n’ai-je pas parlé d’un départ probable de Sydney il y a quelques jours ? La machine est lancée. On devrait arriver à Melbourne en fin de semaine prochaine, lundi au plus tard. Cette décision un peu précipitée me plait bien en même temps. Fidèle à moi même, j’aime me sentir libre de mes mouvements. J’aime pouvoir partir sur un coup de tête, pour une raison A ou B. D’ailleurs, j’ai commencé à élargir mes recherches d’emploi. Après tout, si une compagnie de Darwin veut bien m’engager comme graphiste, pourquoi pas ? Une seule mini contrainte technique : se débarrasser de l’appartement. Nous avons un bail à céder. Il y a eut déjà pas mal de visiteurs, alors que je reste assez discret sur l’annonce. J’ai juste besoin d’une personne pour reprendre le bail. En tout cas, quand je vois l’enthousiasme des personnes et leur hâte de trouver un appartement, je me rends compte que notre sentiment d’urgence quand nous avons cherché à nous loger à notre arrivée était parfaitement justifié. Pénurie de logements ? Peut être pas. Mais une rotation impressionnante. Est-ce que ce sera la même chose à Melbourne, on verra. La question du logement ne se posera pas avant un bon moment. Mais si je dis ça, c’est juste pour continuer à faire un peu durer le suspens. Parce que nous avons un plan secret… je vous en parlerais bientôt, mais il est vrai que je veux profiter des derniers jours à Sydney pour vous parler de Sydney. Après tout, il reste encore pas mal à dire. Et puis ça manque un peu de photos de la ville quand même, vous trouvez pas ?

Sinon, juste pour vous aider à vous localiser un peu, voilà le déplacement que l’on se prépare à faire. Du point A au point B.

C’est vrai que ça a l’air proche vu de même. À peu prêt aussi proche que Lyon – Amsterdam ou Montréal – Washington.

Comme quoi… j’ai encore besoin de m’ajuster à la taille de l’Australie moi.

2 Responses to “Meilleurs ennemis

  1. December 5th, 2011 at 1:05 pm

    Kaly says:

    Mais pourquoi ne voit-on pas Melbourne au point B ?

    Ah ah, moi je connais le plan secret, mais je ne dirai rien !

    ;-)

  2. December 11th, 2011 at 9:13 pm

    alexandra says:

    Hâte de savoir quel est le plan B !!!!! je reste sur ma faim !!! Quel suspense !

FireStats icon Powered by FireStats