Tête en bas

Down under wandering. Archipelagoes to islands; beaches to deserts; mountains to cities.

Bali pratique 2/3 : les gens


J’ai eut un peu de mal lors des premiers contacts avec les balinais. Je les ai tout de suite trouvé extrêmement souriants, sympathiques, agréables… et toujours avec quelque chose à vendre ensuite ; c’est venu assez rapidement altérer la vision que j’en avais. C’est bien d’être souriant et sympathique, mais si c’est dans le seul but de vendre quelque chose…

Et puis finalement, on s’y habitue tranquillement. On se rend compte que c’est naturel pour eux d’être comme ça. Beaucoup ont des choses à vous proposer, en effet, mais ils ne se déguisent pas en vendeur souriant. Ils sont, en effet, naturellement souriant. Les services à proposer, les objets à vendre, ne sont que secondaires, et même si vous n’achetez rien, le sourire restera.

Nos échanges avec les balinais ont malheureusement été limités. Nous n’avons pas eut le temps/patience/courage/motivation pour apprendre l’indonésien, et si beaucoup parle anglais, ça reste un anglais assez basique et utilitaire. Tout comme l’aurait été notre indonésien vu le peu de temps dont on disposait. La barrière linguistique, du coup, a quand même limité les échanges ; pas de grandes discussions philosophiques, ou de sujets un peu poussés. Juste des discussions « pratiques » ce qui est quand même un peu dommage.

Le sourire reste un élément prépondérant des échanges avec les gens. On nous l’a dit à un moment : « les gens vont peut être vous regarder bizarrement dans les endroits moins touristiques ; souriez leur, ils verront que vous êtes de la famille, ils vous souriront en retour, et vous serez les bienvenus ». Ça a été vérifier. Les sourires ont toujours trouvé réponse. Une réponse sincère, chaleureuse, et accueillante. Les balinais sont définitivement accueillants. Que ce soit dans les hôtels ou les restaurants, on vous réservera (à quelques rares exceptions) un accueil chaleureux. Si vous répondez avec enthousiasme et sourire, la réaction en face ne sera que plus sympathique. Plus j’ai souri aux gens, plus l’interaction était agréable. Et puis sourire, ça fait tellement du bien après tout.

Un autre trait commun, c’est une honnêteté assez omni présente. À part une mauvaise expérience à la consigne de l’aéroport de Bali, que je déconseille du coup fortement, nous n’avons eut aucun problème. Le coup du bateau sur Gili Trawangan n’était pas une escroquerie mais un malentendu. Et une mauvaise anticipation de ma part. Nous avons toujours eut ce que l’on nous a promis (cascades magnifiques, hôtels pas chers…). Évidemment, ça ne veut pas dire de ne pas faire attention. Je pense que les balinais pratiquent plus ou moins volontairement le mensonge par omission. Mais si quelque chose est dit, en général, c’est vrai.

Comments are closed.

FireStats icon Powered by FireStats