Uncategorized

 

Un toast sur les cendres de Man

On September 5, 2010, in Photos, Uncategorized, [Burning Man], by Sébastien
0

Le déjeuner typique du Burner.

Le soleil est maintenant un peu plus haut sur l’horizon. J’ai faim, ce qui est parfaitement normal ayant passé la journée debout. Je fais un détour, pourtant, par le brasier qui n’en finit pas. Il y a encore beaucoup de gens autour, occupés à communier, discuter, danser. Certains font cuire leur petit déjeuner sur les cendres encore brûlantes. L’idée me plaît beaucoup, mais je n’ai rien avec moi. En fait, je prévoyais ramasser quelques cendres, à ramener en souvenir. Ça sera pour plus tard.

 

Changement de canyon

On November 10, 2010, in Uncategorized, by Sébastien
0

Aujourd’hui, on fait un dernier petit tour dans Zion, avant de prendre la route pour Bryce.

Les nuits rafraîchissent de plus en plus. J’ai l’impression qu’on n’est pas très loin du point de congélation dehors. Alors du coup, dans un van pas de fenêtre arrière, il fait de plus en plus froid. En fait, c’est la première nuit qu’il fait trop froid. Dans le sens que toutes les couvertures ne sont pas suffisantes. Enfin pas toute. Il reste encore un sac de couchage non utilisé, qu’on pourra peut être utiliser en couverture supplémentaire. Ça reste à voir. Malgré ça, le ciel est magnifique ce matin à nouveau, et très prometteur pour la journée.

Cette nuit, j’ai eu une idée un peu folle, et j’ai décidé d’en parler à Danielle. Ça semble possible et réalisable. On s’arrête sur la route qui nous ramène à Zion pour faire quelques vérifications sur internet. À priori, ce n’est pas impossible. Ça demanderait juste une certaine organisation, quelques changements… on va étudier la faisabilité dans les jours qui viennent, voir où tout cela va nous mener.

Tout cela nous prend quand même un peu de temps, et il est déjà 11h quand on rentre dans le parc. On a une dernière visite à faire, qui impose de rouler encore un peu dans ce paysage magnifique. L’éclairage est définitivement plus intéressant aujourd’hui… une parfaite excuse pour refaire des photos. En fait, la lumière est telle qu’on a régulièrement l’impression d’être dans une peinture, et non dans la réalité.

_MG_2762.jpg _MG_2763.jpg _MG_2771.jpg _MG_2761.jpg_MG_2764.jpg _MG_2768.jpg _MG_2772.jpg _MG_2773.jpg

La dernière balade, c’est pour aller voir les « Emerald Pool ». Trois séries de bassins, qui semblent assez jolis. En fait, les bassins sont sans doute magnifiques au printemps ; à l’automne, ils font un peu… je sais pas… pas terrible. Il n’empêche que par contre, la balade en elle même est très belle, et qu’elle offre des points de vue qui valent définitivement plus la peine que les bassins en tant que telles.

_MG_2774.jpg _MG_2775.jpg _MG_2777.jpg _MG_2780.jpg _MG_2784.jpg _MG_2785.jpg _MG_2786.jpg _MG_2788.jpg_MG_2782.jpg _MG_2790.jpg _MG_2793.jpg _MG_2800.jpg _MG_2803.jpg _MG_2806.jpg _MG_2817.jpg_MG_2804.jpg _MG_2805.jpg _MG_2810.jpg _MG_2812.jpg _MG_2818.jpg _MG_2846.jpg _MG_2867.jpg

Tiens, d’ailleurs, quand je parle de peintures… si vous rajoutez un modèle au premier plan, et une photo prise au flash, vous avez la preuve absolue : on n’est jamais allé à Zion, qui de toutes façons, n’existe pas. C’était juste une peinture géante et démente.

_MG_2814.jpg

Et puisque les points de vue valent vraiment la peine :

pano_zion.jpg pano_zion2.jpg

Ce sera donc notre babaille à Zion, une découverte complètement fascinante, et pas du tout prévu. On m’avait bien dit que c’était magnifique, mais je ne m’attendais tout simplement pas à ça. En même temps, on ne quitte pas Zion tout de suite. La route pour sortir du parc nous occupe un bon moment. D’abord on monte, on monte, on monte, puis on prend un tunnel. Le tunnel est d’ailleurs des plus impressionnants. Les tunnels routiers, si vous y pensez bien, sont tous éclairés. Il fait donc sombre, mais on y voit un peu quand même, à l’intérieur. À l’intérieur de ce tunnel, il n’y a pas de lumière, et les parois semblent avaler l’éclairage des phares. Être claustrophobe ici et maintenant n’est définitivement pas une bonne idée.

À l’entrée du tunnel, un ranger nous a donné un bâton, avec pour mission de le donner au ranger de l’autre côté du tunnel. La méthode est simple et efficace. Je crois que c’est dans un article de la feuille sur les chemins de fer de la Mure que j’en avais entendu parlé la première fois : le tunnel est en sens unique. Le dernier véhicule transporte le bâton. Ça veut dire que quand je donne le bâton de l’autre côté, il n’y a personne derrière moi, et les autres véhicules peuvent avancer. Pas besoin d’installation électrique, ou de système de communication compliqué. Surtout que quand vous avez deux kilomètres de pierre à traverser, les ondes radios, c’est pas efficace.

De l’autre côté du tunnel, le paysage est du même style, avec un petit côté « vous êtes en haute montagne », qui tient plus du ressentit que de quoi que ce soit d’autres… ça dure un long moment comme ça. Je roule pas vite, en prenant plein de photos. Et puis finalement, le panneau « au revoir » vient mettre fin à tout ça, et le paysage redevient presque normal.

_MG_2869.jpg _MG_2879.jpg _MG_2881.jpg _MG_2887.jpg _MG_2898.jpg _MG_2900.jpg _MG_2906.jpg _MG_2907.jpg _MG_2912.jpg _MG_2909.jpg _MG_2911.jpg _MG_2914.jpg _MG_2920.jpg _MG_2922.jpg _MG_2924.jpg _MG_2929.jpg _MG_2930.jpg_MG_2923.jpg _MG_2932.jpg _MG_2934.jpg _MG_2937.jpg _MG_2939.jpg _MG_2941.jpg _MG_2942.jpg _MG_2913.jpg _MG_2938.jpg _MG_2935.jpgpano_route.jpg

La route et ces paysages « normaux » nous amène à proximité de Bryce. À droite, la route pour le canyon, avec un grand ciel bleu. À gauche, la route pour la ville la plus proche, avec un gros nuage noir. Les prédiction météo sont à la neige pour cette nuit… on prendra à gauche, dans un premier temps, histoire de donner à boire au Pourquoi Pas ? et de vérifier mes mails. Timing parfait : un autre petit contrat de 10-15 heures à faire en fin de semaine. Parfait !

_MG_2944_2.jpg _MG_2949_2.jpg _MG_2950_2.jpg _MG_2952_2.jpg _MG_2953.jpg _MG_2955_2.jpg _MG_2956_2.jpg _MG_2958_2.jpg _MG_2959_2.jpg _MG_2961_2.jpg _MG_2962_2.jpg _MG_2954_2.jpg

Les prévisions météos sont parfaitement exactes. Il commence à neiger pendant qu’on vérifie nos emails. Une belle grosse neige bien molle, qui colle bien, et qui s’accumule rapidement.

_MG_2964.jpg

On veut se trouver un petit coin tranquille pour la nuit, si possible pas sur un chemin en terre ou en gravel. Quelques kilomètres avant Bryce, on entre dans une National Forest. Le paysage est grandiose, mais ne ressort absolument pas en photo, à cause de la neige. En fait, ça me surprend énormément de voir ces formations rocheuses/sableuses oranges, sous la neige. Pour moi, c’était synonyme de désert, et de zone chaude… on dirait bien que non…

Il ne nous reste plus qu’à trouver l’endroit idéal pour nous installer. Ça sera le cas un peu après. Un grand parking, départ d’un sentier de randonnée, sans aucune indication comme quoi il est interdit de passer la nuit ici. Ça nous convient parfaitement.

Il continue à neiger dehors, et il ne fait vraiment pas chaud. Je décide de démonter le thermostat du chauffage, parce que franchement, un chauffage qui ne marche pas, c’est vraiment pas l’idéal dans l’instant présent. Je comprends pas vraiment comment ça fonctionne, mais je joue un peu avec, essaie de créer des contacts électriques. Et puis à un moment, je finis par dire « ça serait bien si le chauffage marchait à nouveau ». Il semblerait que c’était l’élément manquant, parce que juste à cet instant, le chauffage repart. Et là, franchement, ça va rendre les nuits beaucoup plus agréables ! Il fait maintenant trop chaud dans le van, mais j’arrive à contrôler tout ça, c’est donc parfait. Pour fêter ça, je m’offre même une vaisselle à l’eau chaude tient ! Et puis on enchaîne avec un grog, parce que franchement, dehors c’est l’hiver, et on le mérite.

La route principale et à 20 mètres de là, et les chasse neige passent régulièrement. Alors même s’il y a une accumulation conséquente pendant la nuit, ça ne sera pas vraiment un problème de quitter le parking, et on pourra toujours demander de l’aide. 98% des véhicules sont des pickups, alors bon…

Bien au chaud dans le van, la soirée s’étire tranquillement, et agréablement. Ça fait du bien. On discute un peu du projet un peu fou, de ce que ça implique, des changements de plans… tout semble tenir la route et être assez logique à priori. On devrait avoir une décision finale dans quelques jours.

 
FireStats icon Powered by FireStats